Répertoire des membres 2013

Dernière modification, le 28/11/2013

Sarah BENABOU

Email: saritahome@gmail.com

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Post-Doc

Sujet de recherche principal: Ethnographie de la fabrication de normes privées sur la biodiversité

Laboratoire d’affiliation en France: Centre Alexandre Koyré

Résumé de la recherche en cours:
Je m’attache à développer une ethnographie de la fabrication des normes privées sur la biodiversité, en prenant comme cas d’étude
les mécanismes volontaires de compensation (biodiversity offsets) mis en place dans les pays du Sud.

Bérénice BON

Email: berenicebon5@gmail.com

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 3

Sujet de recherche principal:
Territoires de grands projets et intégration urbaine: l’évolution de la gouvernance métropolitaine à Delhi à travers le cas du financement du métro

Laboratoire d’affiliation en France: CEIAS-EHESS, laboratoire Mosaiques (Université Paris Ouest Nanterre La défense)

Laboratoire d’affiliation en Inde: CSH, Centre de Sciences Humaines

Résumé de la recherche en cours:
Financement du métro à Delhi par la capture de la rente foncière.

Christelle BRUN

Email: christelbrun@yahoo.fr

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 4 et +

Sujet de recherche principal: castes commerçantes musulmanes Inde

Laboratoire d’affiliation en France: Toulouse

Résumé de la recherche en cours:
A partir de l’ethnographie d’une secte minoritaire de l’islam indien, les ismaéliens daoudi bohras, cette thèse explore les processus menant à la construction identitaire en tant que communauté religieuse distincte. Les daoudi bohras, dont une large majorité vit entre Mumbai, le Gujarat et le Sind, forment à la fois une caste commerçante et une secte ismaélienne chiite avec ses propres rites. Dès l’époque coloniale, et ce jusqu’à aujourd’hui, des conflits internes ont porté sur les modalités de l’autorité suprême, celle du guide religieux le d’ai et de l’organisation par laquelle il gouverne, la dawat. Cette thèse, à travers un travail monographique, explore les différents aspects d’un conflit qui a abouti au relatif échec des réformes religieuses demandées par une branche ‘progressiste’. Une première partie historique revient sur la genèse de ce communautarisme durant la période coloniale puis dans le contexte de l’émergence des nationalismes religieux en Asie du sud. Une deuxième partie analyse les composantes de l’identité communautaire. Quelle est la nature de la « dawat », l’institution religieuse représentative de l’ensemble des membres? La réorganisation de cette institution s’est opérée dans la concurrence avec d’autres organisations prosélytes (hindouisme militant, islam réformé, sécularisme ressenti). Progressivement, l’association fonctionnelle de la caste, dont l’objectif premier était de représenter les intérêts du réseau mercantile, s’est affirmée comme la résurgence d’un modèle de gouvernance idéal. Tandis que les relations politiques se teintent de clientélisme, la communauté est sacralisée autour de sa puissante institution centrale.

Joël CABALION

Email: joel.cabalion@gmail.com

Discipline: Sociologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 4 et +

Sujet de recherche principal: Déplacements de population et inégalités sociales

Laboratoire d’affiliation en France: CEIAS

Laboratoire d’affiliation en Inde: CSH

Résumé de la recherche en cours:
Des existences paysannes au fil de l’eau. Le grand barrage Gosikhurd et les déplacements de population au Vidarbha (Inde Centrale)

Alexandre CEBEILLAC

Email: a.cebeillac@hotmail.fr

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 1

Sujet de recherche principal: Mobilités humaines et dengue

Laboratoire d’affiliation en France: UMR CNRS IDEES – Université de Rouen

Laboratoire d’affiliation en Inde: CSH

Résumé de la recherche en cours:
Mobilités humaines et dengue

Anna DEWAELE

Email: anna.dewaele@gmail.com

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 3

Sujet de recherche principal: Les nouvelles villes de la mondialisation en Inde

Laboratoire d’affiliation en France: CEIAS

Résumé de la recherche en cours:
Ma recherche porte sur des villes nouvelles édifiées en périphérie des grandes métropoles indiennes. Si leur fondation a débuté dans les années 1970 et 1980 avec pour objectif de désengorger les villes centres, elles ont connu un second développement en parallèle de la libéralisation de l’économie indienne dans les années 1990. Ces villes sont alors apparues comme des espaces propices à l’installation d’entreprises multinationales et de leurs employés ; elles se sont ainsi peu à peu transformées en nouveaux pôles et vitrines de la mondialisation indienne. Au sein d’une réflexion sur les nouveaux espaces de la mondialisation en Inde, ma recherche se concentre plus particulièrement sur la question de la citadinité dans ces villes nouvelles. Mon hypothèse de travail est que la citadinité constitue le signe de l’appropriation de ces nouvelles villes. Elle peut être définie comme ce qui est le propre des habitants des villes, du fait de vivre en ville, et comme l’appropriation des signes, du vocabulaire et des pratiques de l’urbain. Cette recherche s’appuie sur une comparaison entre trois villes nouvelles situées en périphérie des grandes métropoles indiennes – Gurgaon, Salt Lake, Navi Mumbai.

Virginie DUTOYA

Email: virginiedutoya@yahoo.fr

Discipline: Sciences Politiques

Diplôme en cours de préparation: Post-Doc

Sujet de recherche principal: représentation polititique, genre

Laboratoire d’affiliation en France: CERI

Résumé de la recherche en cours:
La représentation politique des femmes en Inde et au Pakistan. Genre et nationalisme en Asie du sud. Politiques globales d’égalité de genre et impact sur l’Asie du sud.

Anne-Julie ETTER

Email: annejuetter@gmail.com

Discipline: Histoire

Diplôme en cours de préparation: Post-Doc

Sujet de recherche principal: Antiquités et patrimoine en Inde au début de la période coloniale

Laboratoire d’affiliation en France: CEIAS

Résumé de la recherche en cours:
À la croisée de l’histoire de l’Inde coloniale, de l’histoire de l’orientalisme et de celle de l’antiquarisme, mes recherches s’orientent selon deux axes principaux. Le premier concerne la conservation des monuments au cours du Company Raj (1757-1858). J’examine les liens que cette politique entretient avec l’exercice du pouvoir, ainsi que la genèse de la catégorie de « monument historique ». Le second axe porte sur les pratiques antiquaires indigènes et leur rencontre avec les méthodes et les concepts de l’étude des antiquités européennes.

Bérénice GIRARD

Email: girard.berenice@gmail.com

Hypotheses.org: http://tmie.hypotheses.org/

Discipline: Sociologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 2

Sujet de recherche principal: L’expertise des ingénieurs dans la démocratie indienne: la gestion des eaux du Gange

Laboratoire d’affiliation en France: CEIAS-EHESS

Laboratoire d’affiliation en Inde: CSH Delhi

Résumé de la recherche en cours:
Ingénieurs – Expertise – Grands Projets – Gange

Jessica HACKETT

Email: jeleigh@gmail.com

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 4 et +

Sujet de recherche principal: Féminité et Dévotion: les pratiques dévotionnelles des femmes en milieu rural maharashtrien

Laboratoire d’affiliation en France: LISST-Centre d’anthropologie Sociale

Résumé de la recherche en cours:
Féminité et Dévotion: les pratiques dévotionnelles des femmes en milieu rural maharashtrien

Julien JUGAND

Email: julien.jugand@gmail.com

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 4 et +

Sujet de recherche principal: Patronage musical à Varanasi (Inde du Nord)

Laboratoire d’affiliation en France: CREM-LESC (UMR7186)

Résumé de la recherche en cours:
Cette thèse vise à étudier les relations de patronage musical dans la ville de Varanasi (Inde du Nord) de la seconde moitié du XIXe siècle à nos jours. Elle s’appuiera sur une ethnographie de la scène musicale contemporaine, sur la mémoire orale et sur des documents écrits. Elle proposera de mettre en évidence les spécificités sociales et culturelles locales et de les articuler avec des dynamiques historiques régionales et nationales (mouvement nationaliste, marginalisation des courtisanes, etc.). La conception du patronage musical comme une activité génératrice de prestige, impliquant l’entretien de réseaux sociaux et l’affirmation d’une appartenance de classe, permettra également de proposer un dialogue entre la sociologie des élites et les analyses de la performance.

Nicolas LAINÉ

Email: nicoelephant@gmail.com

Discipline: Ethnologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 4 et +

Sujet de recherche principal: Vivre avec les éléphants. Coexistence, sociabilités et coopérations entre les Khamti et les éléphants en Arunachal Pradesh (Nord-Est indien)

Laboratoire d’affiliation en France: Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Résumé de la recherche en cours:
http://www.mae.u-paris10.fr/lesc/spip.php?article265

Ingrid LE GARGASSON

Email: ingridl@ehess.fr

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 4 et +

Sujet de recherche principal: Modes de transmission et évolution d’une tradition artistique du sous-continent indien : la musique hindoustanie

Laboratoire d’affiliation en France: Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du sud

Résumé de la recherche en cours:
Mes recherches doctorales portent sur la tradition musicale hindoustanie, musique de concert souvent dénommée musique « classique » ou musique « savante » de l’Inde du Nord (présente également au Pakistan, au Népal ainsi qu’au Bangladesh et en Afghanistan). Le travail s’attache en premier lieu aux questions de transmission à travers une analyse des modalités d’enseignement du chant hindoustani dans le genre khayāl et une étude du savoir transmis : un répertoire de poèmes chantés (en langue braj pour l’essentiel), une technique et un style vocal mais également un ensemble de représentations. Cette enquête sur les pratiques pédagogiques se base sur une ethnographie multi-située, guidée par deux principales interrogations : à savoir, dans quelle mesure le système traditionnel d’apprentissage perdure et/ou se transforme ? Et quels sont les effets sociaux et musicaux de l’institutionnalisation du savoir musical ? Les observations réalisées en grande partie à New Delhi, entre 2006 et 2011, dans la maison de plusieurs maîtres de musique, dans une école de musique et dans un département de musique à l’Université sont mises en regard, dans une approche plus historique, avec les témoignages et productions musicologiques parus entre 1870 et 1930 (traités musicaux, méthodes et manuels musicaux, rapports d’activités d’écoles et de sociétés musicales, etc.).
La création des premières écoles de musique à la fin du 19e siècle représente en effet un événement majeur dans l’histoire contemporaine de la musique classique indienne. L’ouverture d’écoles spécialisées implique par exemple l’usage de l’écrit et l’existence d’un corpus commun préalablement défini, là où prévalait à l’origine une tradition orale plutôt conservatrice vis à vis des membres extérieurs et un savoir propre à chaque gharānā ou « lignage au style musical propre ». Au cours du travail de thèse, je reviens donc sur l’histoire de l’institutionnalisation de l’enseignement de la musique hindoustanie dans le contexte politique des mouvements nationalistes hindous et de l’influence européenne. Je m’intéresse aux interactions entre le champ du musical et le champ du politique à partir de l’analyse des écrits publiés par les trois pionniers de l’éducation musicale en Inde -Sourendro Mohan Tagore (1840-1914), Vishnu Digambar Paluskar (1872-1931) et Vishnu Narayan Bhatkhande (1860-1936). Par ailleurs, je mets en évidence les dialogues qui se sont tenus au tournant du 20e siècle entre les auteurs orientalistes qui ont écrit sur la musique hindoustanie et les musicologues indiens mentionnés ci-dessus.

Bertrand LEFEBVRE

Email: bertrand.lefebvre@univ-rouen.fr

Hypotheses.org: http://aoseine.hypotheses.org/

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Post-Doc

Sujet de recherche principal: La diffusion de la dengue à Bangkok et à Delhi

Laboratoire d’affiliation en France: UMR CNRS IDEES – Université de Rouen

Résumé de la recherche en cours:
Dans le cadre du programme DENFREE (FP7) et du programme AEDESS (ANR), je travaille sur la diffusion de la dengue dans les agglomérations de Delhi et de Bangkok. Les différenciations individuelles, sociales et environnementales jouent un rôle important dans les mécanismes de propagation de l’épidémie. A partir de l’exemple de ces deux grandes agglomérations urbaines asiatiques, nous souhaitons identifier les espaces porteurs de risques à partir d’une mise en perspective des cas identifiés et des paysages urbains combinés aux pratiques de l’espace par les populations.

Jules NAUDET

Email: julesnaudet@hotmail.com

Discipline: Sociologie

Diplôme en cours de préparation: Post-Doc

Sujet de recherche principal: Les élites

Laboratoire d’affiliation en France: Centre Maurice Halbwachs

Laboratoire d’affiliation en Inde: Centre de Sciences Humaines

Résumé de la recherche en cours:
Recherche sur les dirigeants économiques indiens

Salima NEKROUF

Email: salima_n@yahoo.com

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 4 et +

Sujet de recherche principal: « Calcutta et ses ports: 40 ans de développement régional et de gouvernance portuaire. Acteurs, enjeux et conflits »

Laboratoire d’affiliation en France: UMR ART-DEV 5281

Résumé de la recherche en cours:
Le développement portuaire est mis en perspective à partir des ports de Calcutta, la troisième métropole de l’Inde par sa population. L’objet d’analyse est le phénomène de régionalisation portuaire en Inde, défini par une gouvernance portuaire qui lui est propre. La recherche articule géographie portuaire, géographie régionale et géographie économique dans une démarche qui permet d’appréhender la gouvernance portuaire en Inde, ainsi que la relation métropole-port.
La thèse vise à souligner la pertinence de la notion de gouvernance portuaire comme catégorie analytique du phénomène de régionalisation portuaire, comme processus et comme enjeu politico-socio-économique. Par ailleurs, le rôle joué par la gouvernance portuaire dans le rapport métropole-port est mis en évidence par l’étude des choix économiques ouvertement néolibéraux en opposition au couleurs politiques du gouvernement du Bengale occidental, communiste de 1977 à 2011. Dans ce contexte spécifique, la régionalisation portuaire évolue à travers une succession d’étapes marquées par l’initiation de réformes faisant progressivement appel à la participation de capitaux privés.
En Inde, les décisions prises en matières de réformes portuaires, souvent au détriment des populations les plus vulnérables, ne sont pas sans poser de problèmes sociaux, qui ont déjà évolué vers de graves conflits entre ces populations et les acteurs impliqués dans la question portuaire. A Calcutta, les enjeux du développement portuaire régional posent la question de la place de ses ports comme outil de développement pour cette région de l’Inde, pays d’Asie du Sud devenu puissance émergente sur la scène internationale.

Emilie PONCEAUD GOREAU

Email: emilieponceaud@yahoo.fr

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 2

Sujet de recherche principal: Preschool au Tamil Nadu et Pondichery

Laboratoire d’affiliation en France: UMR ADES 5185 et CEIAS

Résumé de la recherche en cours: L’enseignement en Inde est un objet de questionnements autant pour son gouvernement et ses nombreux chercheurs que pour les instances internationales. L’Inde a proposé des choix innovants et efficaces en matière d’alphabétisation. Mais, si ses réussites éducatives sont fréquemment étudiées, la variété des élèves et des écoles indiennes révèle la difficulté de construire « une » école. Dans le même temps, l’Inde est confrontée à des changements socio-économiques tels, que l’offre éducative doit s’adapter. Dans quelle mesure, l’enseignement pré-primaire peut-il répondre aux évolutions des stratégies familiales, aux effets de l’uniformisation des pratiques, notamment en matière de développement des enfants ? De quelle manière, cette école devient-elle un élément structurant du territoire ? Il s’agira de déterminer un périmètre qui localisera la zone d’influence et d’attraction d’une ou d’un petit nombre d’écoles pour décrire au mieux leur environnement, s’imprégner des pratiques des enseignants et de comprendre les rapports socio-spatiaux qu’entretiennent les acteurs en présence (espaces différenciés, interdits ou de conflits, de circulation, étude de placements…). Mes terrains de recherche prendront en compte l’enseignement pré-primaire en Inde et en France, associant observation participante et entretiens. Les enfants seront un objet de recherche géographique précieux pour réfléchir sur les modalités et les enjeux de la socialisation par l’espace, tout en interrogeant les éléments générant de l’hétérogénéité socio-spatiale à l’instar du genre, de la classe et de la caste.
L’école étudiée peut-elle être porteuse d’un projet collectif, réponse institutionnelle à une politique éducative volontariste ou, dans une autre mesure, une école privée offre-elle la solution aux évolutions des modes de vie et aspirations des familles indiennes ? C’est une manière de déconstruire l’école pour mieux illustrer la complexité de l’Inde et mettre en valeur les dynamiques socio-spatiales.

Julie ROCTON

Email: julie.rocton@gmail.com

Site Web: https://www.facebook.com/LacultureindienneenFrance?fref=ts

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 1

Sujet de recherche principal: Modes d’existence des idées esthétiques de la tradition sanskrite dans la pratique contemporaine des arts du spectacle en Inde : l’exemple de la danse bharatanāṭyam.

Laboratoire d’affiliation en France: TDMAM, « textes et documents de la méditerranée antique et médiévale », UMR 7297

Résumé de la recherche en cours: Dans le cadre de ma thèse de doctorat à l’Université d’Aix-Marseille (école doctorale 355, « Espaces, cultures, sociétés », UMR 7297 de la MMSH), sous la direction du Pr. Sylvain Brocquet et sous la co-direction du Pr. Yannick Butel, j’étudie l’évolution et la transmission des théories esthétiques de l’Inde ancienne dans la pratique contemporaine d’une danse classique originaire du Tamil-Nadu, appelée bharatanāṭyam.
Cette étude nécessite une double approche qui permettra de saisir les modes d’existence des idées esthétiques de l’Inde ancienne dans l’Inde contemporaine. Alors que l’idée que les arts classiques indiens soient fidèles à la tradition énoncée dans les traités est véhiculée par les artistes eux-mêmes, qu’en est-il en réalité ? Dans quelle mesure les pratiques artistiques et les représentations que les artistes en ont reflètent-elle cette filiation ? Comment s’organise cette transmission ?
L’objectif de cette thèse, reposant sur une double étude, celle de l’histoire des idées esthétiques dans la littérature sanskrite qui s’appuiera sur une méthode philologique et celle des modes d’existences de ces idées chez les acteurs concernés par l’art du bharatanāṭyam à travers une enquête ethnographique, est d’apporter une contribution à l’élaboration d’une sémiologie de l’expérience esthétique dans le monde indien.

Claudia ROSELLI

Email: roselliclaudia@gmail.com

Discipline: Ethnologie

Diplôme en cours de préparation: Post-Doc

Sujet de recherche principal: La metropole Indianne et l’art – Le droit à la ville – Planification partecipative et active

Laboratoire d’affiliation en Inde: School of Planning and Architecture (Delhi)

Résumé de la recherche en cours:
J’ai terminé en Décembre 2012 mon Doctorat intitulé « Apprendre des métropoles Indiennes. L’Urbanisme négocié. Case d’etude en Delhi. » Avec l’aide de l’ethnographie urbaine et de la sociologie, j’ai développé une recherche sur le  rôle de l’art et des media dans la planification d’aujourd’hui.

Hortense ROUANET

Email: hortense.rouanet@enpc.fr

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 3

Sujet de recherche principal: Financiarisation de l’immobilier dans les métropoles indiennes : Chennai et Bangalore.

Laboratoire d’affiliation en France: LATTS

Laboratoire d’affiliation en Inde: IFP

Résumé de la recherche en cours:
Je suis actuellement en 3ème année de doctorat en urbanisme et aménagement sous la direction de Christian Lefèvre et de Ludovic Halbert. Ma thèse, intitulée « Promotion immobilière et ancrage du capital financier étranger dans les métropoles indiennes », analyse les stratégies collectives des promoteurs immobiliers et des sociétés internationales de conseils en immobilier pour attirer les investissements vers la production immobilière urbaine de pays émergents. Mes terrains de recherche sont deux grandes métropoles indiennes, Chennai (Tamil Nadu) et Bangalore (Karnataka). Les acteurs étudiés constituent un réseau transnational et territorial capable de produire de l’information pour rassurer un investisseur à distance. La diffusion de rapports d’activités, de chiffres indiquant les performances, l’élaboration d’images sur la ville et les entrepreneurs locaux, la multiplication des labels, permettent à l’industrie immobilière de construire sa crédibilité pour attirer toujours plus de capital (et pour rompre localement avec sa mauvaise réputation). Ces transformations dans l’économie locale ne sont pas le fait de l’importation d’une idéologie professionnelle de la transparence. Bien au contraire, elles naissent d’une volonté collective locale (celle des groupes d’intérêts) de moraliser l’industrie immobilière.

Caroline SARRAZIN

Email: caroline.sarrazin@hotmail.fr

Discipline: Géographie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 1

Sujet de recherche principal: La gestion de l’eau des mares (Pokhari) dans le piémont népalais face au risque de pollution de la ressource

Laboratoire d’affiliation en France: Centre d’Etudes Himalayennes – CNRS

Laboratoire d’affiliation en Asie du sud: Nepal Engineering College (Nepal)

Résumé de la recherche en cours:
Mon travail a pour objectif de comprendre les enjeux à la fois environnementaux, sociaux et économiques des mares (ponds ou Pokhari) dans trois districts de la plaine du Téraï (ouest et est), au Népal. Dans un contexte de pressions constantes voire croissante sur le secteur du foncier, la gestion de l’eau de ces « infrastructures » parfois communautaires, parfois individuelles, a nettement évolué. En outre, les usagers font face à de forts problèmes de pollution de leur ressource, aggravant une situation déjà délicate.

Némémis SROUR

Email: nemesis.srour@gmail.com

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Doctorat 1

Sujet de recherche principal: Cinéma indien

Laboratoire d’affiliation en France: CEIAS

Résumé de la recherche en cours:
Nous savons que les films indiens ont connu un succès important dans les pays du Moyen- Orient, aux côtés des films égyptiens et américains. Au Liban par exemple, avant et pendant la guerre de 1975, des témoignages nous apprennent que cette cinématographie était connue et appréciée de la population  : les films indiens étaient diffusés dans les salles de cinéma, on pouvait les emprunter auprès des magasins de cassettes VHS ou les acheter. Ce réseau de distribution s’est tari vers les années quatre-vingt-dix au profit des films américains : ni les gérants de cinéma, ni les vendeurs de DVD ne prendraient aujourd’hui le risque d’importer des films indiens en raison du coût de l’importation (autrefois réseaux informels) et des sous-titres . Pourtant, les films indiens continuent de nourrir l’imaginaire du Moyen-Orient par la télévision et le satellite. La chaîne Zee Aflam diffuse en continu des films indiens, des classiques au plus contemporains, tous sous-titrés en langue arabe. La présence importante de domestiques originaires du Sri Lanka ou du Népal participe de la permanence des films indiens au cœur des foyers.
Malgré le nombre important de spectateurs de films indiens au Moyen-Orient et de l’influence de Bollywood dans cette région, nous manquons d’analyses qui aient fait valoir l’importance de ce phénomène. La question qui se pose ici est celle de la circulation d’un imaginaire, celui de l’Inde, par-delà les frontières nationales. Cette question trouve des résonances avec les travaux de Tristan Mattelart, Médias, migrations et cultures transnationales (2007) et d’Edward W. Said, Culture et impérialisme (2000).
Mon propos est d’étudier l’histoire des échanges cinématographiques entre l’Inde et l’Egypte ; l’influence du cinéma Bollywood dans le cinéma égyptien et dans le vidéo-clip libanais qui émerge comme un nouveau pôle de l’industrie visuelle du monde arabe, et la possibilité d’une résistance à cette influence indienne, parallèle à la résistance des industries nationales égyptiennes et indiennes aux films hollywoodiens. Ces premières observations conduisent à une série de questions. Comment expliquer la circulation de la cinématographie indienne au Moyen-Orient ? Quelle influence a-t-elle pu avoir dans la construction de l’imaginaire visuel du monde arabe ? Le cinéma de Mumbai joue-t-il un rôle équivalent au cinéma égyptien, l’industrie la plus prolifique de la région ?
Ce projet de recherche, où l’étude diachronique de l’image est prise dans son contexte philosophique et social, se situe dans le sillage du travail de T. Todorov (2000). Le corps, devenu l’équivalent du sujet (Merleau-Ponty, 1945), pris dans son historicité (Séminaires de G. Vigarello) et son contexte social (Mauss) offre la possibilité d’étudier les phénomènes d’hybridations et d’interactions culturelles. L’analyse figurative (Brenez, 1998) ouvrira le champ d’analyse aux formes figuratives visuelles ou sonores : à la musique et aux topos visuels. Par l’analyse diachronique de ces trois cinématographies, qui ont joué ou continuent de jouer (et ces phénomènes de persistance et d’extinction devront également être interrogés) un rôle majeur dans la construction de l’imaginaire de cette région, il s’agit de mettre en évidence ce qui rend possible l’influence des œuvres audiovisuelles indiennes par-delà l’Asie du Sud-Est.

Olivier TALPAIN

Email: olivier.talpain@graduateinstitute.ch

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Master 2

Sujet de recherche principal: La médecine traditionnelle indienne Ayurveda

Laboratoire d’affiliation en Suisse: Graduate Institute of International and Development Studies (Genève)

Résumé de la recherche en cours:
Une large partie de la communauté ayurvédique indienne souhaite une meilleure reconnaissance de l’Ayurveda via une validation de la science moderne, clé pour beaucoup de son développement voire de sa survie. Les nombreuses recherches scientifiques menées des dernières décennies sur l’Ayurveda ne satisfont pas cette demande. Comment expliquer cette situation ?

Alexandra VIGNON

Email: alexandra.vignon@gmail.com

Discipline: Anthropologie

Diplôme en cours de préparation: Master 1

Sujet de recherche principal: Le patronage des temples d’Ahilyabai Holkar d’Indore

Laboratoire d’affiliation en France: CEIAS

Résumé de la recherche en cours:
Diplômée d’un Master 2 en Histoire de l’Art et Archéologie (Paris IV), j’ai pu m’intéresser de près à l’hindouisme, et plus particulièrement aux temples du Madhya Pradesh. L’étude des temples du nord de la région de Gwalior du 8e-10e siècle (Naresar, Bateshvar, Padhavali et Sihoniya) m’a permis de m’intéresser progressivement au cultes religieux pratiqués durant cette période ancienne et plus précisément à des problématiques qui concernent le patronage royal des temples et le pèlerinage hindou. Aujourd’hui j’ai transposé ces problématiques sur le cas d’Ahilyabai Holkar en m’intéressant à ses contributions dans la construction de temples sur des circuits de pèlerinage shivaite, à savoir, les Jyotirlinga. Je cherche à comprendre quel rôle joue Ahilya dans la construction des temples au 18e siècle? Comment a t-elle contribué à la reconstruction et la réinvention d’une tradition hindoue?