Archives de catégorie : Stages

OFFRE DE STAGE MASTER / LAOS

Le projet « Circulations des médicaments en Asie du Sud-Est » (financement Université Paris Ouest Nanterre la Défense) qui analyse les stratégies de lutte contre la circulation de médicaments illicites et la mise en oeuvre locale de politiques nationales ou internationales (en particulier au Cambodge et au Laos) propose un stage dont l’objectif est de documenter la diversité de l’offre pharmaceutique au Laos et les dynamiques de circulation des biens de santé.

Stage de 4 mois (Temps Plein) entre l’Université Paris Ouest Nanterre (2 mois) et le Laos (2 mois).

Étudiant de Master 1 ou 2 en géographie ou anthropologie

Toutes les informations:

OFFRE STAGE__Laos

Proposition stage M2 « Migration et agriculture dans le Teraï népalais »

Le Centre d’Etudes Himalayennes (CNRS) propose un stage de M2-recherche au Népal sur les liens entre migrations (internes et internationales) et agriculture. Cette recherche s’intègre dans le projet Terre-Eau du programme ANR Agrobiosphère dont l’un des objectifs est de d’identifier les capacités d’adaptation des acteurs impliqués dans la production alimentaire. Le stage consiste en une étude des transformations agricoles et foncières liées à la migration interne (de la montagne vers la plaine, des campagnes vers les villes) et à l’émigration internationale de travail. Une attention particulière sera accordée aux liens entre migrations et disponibilité en main-d’œuvre, mode de faire-valoir agricole, modification des cultures, transactions foncières, irrigation, techniques agraires, etc. Le contexte de la plaine du Téraï où se fera l’étude se caractérise par 1° une augmentation rapide de la population du fait de nombreuses migrations définitives de la montagne vers la plaine depuis les années 1960, 2° une « rurbanisation » le long des routes principales et 3° une croissance exponentielle des migrations internationales de travail (essentiellement vers les pays du Golfe, la Malaisie, l’Inde). Les migrants de travail sont surtout de jeunes hommes, ruraux, qui délaissent leur ferme pour gagner leur vie sur des chantiers de construction ou dans des usines. Les remises monétaires sont sources de transformations des campagnes népalaises, le foncier étant un des principaux terrains de ces changements. Au retour de migration, les hommes délaissent souvent l’agriculture de subsistance, qui devient alors une activité dévalorisée. Dans ce cadre rapidement décrit[1], il s’agira de comprendre localement les stratégies des agriculteurs-migrants, qui relient les échelles locales et globales. L’étude s’insère dans le corpus théorique des liens entre migrations et changements socio-spatiaux. Ses principales questions concernent les conséquences des migrations sur l’agriculture, le foncier et la gestion des ressources en eau (dans quels secteurs le migrant fait-il des investissements, quelle est la place de l’agriculture dans ses stratégies, quel type d’agriculture, etc. ?).

Le terrain d’étude se situe dans un district de la plaine du Teraï. Il est demandé à l’étudiant(e) d’effectuer un séjour de trois à cinq mois en milieu rural, accompagné d’un(e) traducteur (trice), et de mener des enquêtes à la fois quantitatives et qualitatives. La maîtrise de l’anglais est indispensable. L’étudiant(e) doit être autonome, puisque le tuteur ne sera pas sur place, mais il/elle bénéficiera de la présence d’autres membres du projet. Le(la) stagiaire est indemnisé(e) d’un montant total de 2 500 Euros, aidant notamment à prendre en charge le traducteur. Le stage peut débuter dès janvier 2014.

Pour répondre à cette offre, envoyer un CV, une lettre de motivation, ainsi que le mémoire de M1 (en spécifiant la mention obtenue) avant le 4 octobre 2013 à Olivia Aubriot (oaubriot@vjf.cnrs.fr, CNRS, CEH) et Tristan Bruslé (tristan.brusle@vjf.cnrs.fr, CNRS, CEH).

________________________________

[1] Voir par exemple Aubriot O. & T. Bruslé, 2012, « Agriculture paysanne népalaise et phénomènes migratoires : de la complémentarité à la rupture des liens ?», Autrepart 3 (62) : 141-158.