CEIAS : Ethnographie de peuplements IDP dans le district de Khammam 5/11/13

La prochaine séance de notre séminaire d’équipe aura lieu le 5 novembre, de 14h à 16h, en salle 662 du CEIAS , autour d’une présentation de Brigitte Sébastia:

« Nous ne quitterons pas la forêt. Nous ne quitterons pas la terre » Ethnographie de peuplements IDP dans le district de Khammam (AP)

L’étude résulte d’une enquête ethnographique commandée par Médecins du Monde pour documenter les problèmes de santé des populations tribales immigrées du district de Khammam et leur comportement en matière de soins. Il s’agissait pour l’ONG d’identifier les facteurs qui font obstacle à leur recours aux services médicaux gouvernementaux (dispensaires, hôpitaux, ANM) afin de développer un système de cliniques mobiles en partenariat avec ces services.

Les populations ciblées par l’enquête sont des Dorla et Maria/Muria, classifiées ‘Guttikoya’ en Andhra Pradesh. Elles proviennent des régions de Chhattisgarh où sévissent, depuis 2005, les représailles de Salwa Judum à l’encontre des Naxalites. Elles ont fui les violences de ces deux groupes armés qui les accusent tantôt d’être pro-naxalites, tantôt d’être pro-Salwa Judum ou ont fui la vie précaire (parfois dangereuse) dans les camps Salwa Judum. Ce déplacement leur a valu la dénomination de IDP ‘internally displaced persons’. Cependant, la réalité de la migration est beaucoup plus complexe qu’elle n’y paraît. L’Andhra Pradesh est en effet perçu comme l’état voisin le plus développé en matière d’avantages sociaux. Même si les conditions de vie de ces populations déplacées sont extrêmement difficiles, s’établir de manière permanente et bénéficier des avantages de leurs ‘frères’ Koya de l’Andhra sont au cœur de leurs espérances.

S’appuyant sur l’étude des ‘peuplements’ (settlements) fondés soit en 2006 ou ces deux dernières années en Andhra Pradesh, et sur une visite de villages et de camps Salwa Judum à Chhattisgarh, cette présentation visera à montrer la pluralité de l’identité des IDP du point de vue de leur parcours migratoire. Elle abordera leurs difficultés à s’insérer dans les villages Koya dans le district de Khammam qui les contraignent à s’enfoncer dans la forêt pour déjouer la surveillance du Département de la Forêt (Forest Department), et à vivre dans des conditions quasi-inhumaines.

Enfin, la présentation questionnera l’adéquation du programme de Médecins du Monde par rapport à la situation du terrain, tant en ce qui concerne les principaux agents responsables des troubles de santé que sur les possibilités de s’appuyer sur les services de santé gouvernementaux.



Cite this blog post
Bertrand Lefebvre (2013, November 3). CEIAS : Ethnographie de peuplements IDP dans le district de Khammam 5/11/13. AJEI - Association Jeunes Études Indiennes. Retrieved June 21, 2024, from https://doi.org/10.58079/axge