AJCSS 2003 | Kolkata

Identités et Territoires en Inde

Ateliers Jeunes Chercheurs, 17-22/02/2003

University of Calcutta, Kolkata

Organisation : Rémy DELAGE, Zoé E. HEADLEY

Partenaires : University of Kolkata, Centre de Sciences Humaines, Institut Français de Pondichéry, EFEO-Pondichéry

Les actes des Ateliers sont consultables sur cette page.

Présentation

La confrontation régulière de diverses expériences de recherche en Inde du sud, notamment entre de jeunes étudiants, des doctorants et des chercheurs confirmés, nous a permis de mettre à jour une problématique commune aux disciplines majeures des sciences sociales. Le concept de territoire est très en vogue actuellement en géographie sociale mais il retient aussi l’attention d’historiens, d’anthropologues et de sociologues, soucieux d’apporter une contribution originale à la redéfinition d’une problématique complexe, celle des rapports entre l’identité collective et le concept territorial. Bien que le débat autour de la question identitaire ait été initié par les Anglo-saxons et les Européens, il n’a toutefois pas eu de mal a trouvé un vif écho parmi les intellectuels et les universitaires indiens. En revanche, l’analyse des processus d’identification géographique et la question territoriale apparaissent comme un champ relativement inexploré des sciences sociales sur l’Inde.

Dans un contexte international focalisé sur la résurgence des mouvements de revendication identitaire (ethnicismes, régionalismes, nationalismes, etc.), qu’ils soient d’essence religieuse, politique, sociale et/ou territoriale, la recherche en sciences humaines et sociales a aujourd’hui un rôle incontournable à jouer dans la mise en forme rigoureuse d’un discours critique, centré sur les modes d’élaboration et d’instrumentalisation du territoire à des fins identitaires.

C’est d’abord en soulignant la nature instable des découpages territoriaux en Inde que l’idée d’approfondir la connaissance des liens entre l’identité collective et le concept territorial nous est venue. A l’échelle de la nation indienne, nous connaissons bien les difficultés, plus ou moins héritées de la partition de 1947, des gouvernements successifs à gérer sur ses marges (conflits au Cachemire et dans les territoires du Nord-Est, pour l’essentiel) et en son sein (volontés régionales d’indépendance en Uttar Pradesh et au Bengale, à la confluence du Bihar et du Madhya Pradesh) les innombrables mouvements de revendication identitaire et territoriale. Si une solution politique a récemment permis de résorber une partie de ces conflits avec la création de trois nouveaux états au sein de l’union indienne (Uttaranchal, Jarkhand et Chattisgarh), le ” modèle nehruvien ” de l’unité/diversité de la nation est aujourd’hui constamment remis en cause par les médias.

Maintenant, à partir d’études de terrain menées à diverses échelles en Inde méridionale, nous avons noté par exemple comment le pèlerinage à Sabarimala au Kerala peut avoir une audience géographique à l’échelle sud-indienne, mais aussi comment le recours à une idéologie dite ” dravidienne ” participe au renforcement identitaire d’un phénomène avant-tout social et religieux. Par ailleurs, les questions de la délimitation spatiale ou des différents niveaux d’identification sociale à un espace peuvent aussi bien s’exprimer au travers d’une analyse anthropologique de la caste au Tamil Nadu ou bien d’une étude du lien territorial tissé par une ” communauté ” tribale en Andhra Pradesh, que par une approche statistique et cartographique de l’espace sud-indien, visant à repérer des lignes de continuité ou des zones de fracture territoriale.

Du point de vue des sciences sociales, l’approche dialectique des identités et du territoire s’avère alors féconde si l’on considère d’une part, la manière dont un groupe social construit son identité géographique dans le rapport à l’altérité environnementale et d’autre part, la façon dont le territoire ainsi créé, tant du point de vue de la représentation (au sens large) que de l’idéologie sociale, renforce l’identité du groupe et participe en même temps à sa reproduction. L’identité, pour se construire, se nourrit donc à la fois de références géographiques plus ou moins concrètes (la maison, la rue et le quartier, le village, la ville et la région…) et sociales (l’individu et la famille, le lignage, la sous-caste et la caste…), tout en puisant dans l’idéologie religieuse et politique des outils conceptuels pour se renforcer. Les composantes actives de l’identité agissant directement sur la nature et la structure du lien territorial, il s’agira alors de mesurer la part de chacune d’elles.

Placée dans une perspective plus internationale (échelle de l’état nation), la problématique ” identités et territoires ” intéresse également les chercheurs en sciences politiques et géopolitique, selon une approche qui a fréquemment recours à la dialectique des facteurs internes et externes. Tantôt la déstabilisation du territoire national est le fruit de luttes internes (sociales, culturelles et politiques) qui se traduisent dans la réalité par un refus d’ouverture et un repli identitaire, tantôt elle trouve son origine dans l’histoire chaotique des relations internationales et dans l’absence d’ouverture et de dialogue avec le voisin. La géopolitique apporte donc un éclairage complémentaire dans la manière d’appréhender le territoire et de jouer avec les échelles d’analyse (le macro/global informant le micro/local et vice-versa).

Nous voyons bien là un glissement d’intérêts disciplinaires (de l’anthropologie à la géopolitique, en passant par la géographie sociale et culturelle, l’histoire des relations internationales…) essentiel pour aborder dans toute sa diversité la problématique complexe de l’identité et du territoire. L’objectif fort du séminaire des 19 et 20 février est bien de créer un pôle de réflexion sur la pratique des sciences sociales en Inde.

Programme

Monday 17th of February 2003 – Inaugural session

(14h00 to 16h30)

Chairman: Prof. Hari VASUDEVAN (Dept. of History)

– Inaugural address by Prof. Suranjan DAS, Pro-Vice-Chancellor for Academic Affairs, University of Calcutta.

– Presentation of the AJEI by Sébastien OLIVEAU.

– Presentation of the sixth edition of the workshop by the organizers, Rémy DELAGE and Zoé E. HEADLEY.

– Address by the chairman Prof. Hari VASUDEVAN (Dept. of History), University of Calcutta.

– Vote of thanks by Prof. Bhaskar CHAKRABARTY, (Dept. of History), University of Calcutta.

Tuesday 18th of February 2003 – Round table of Young Researchers

(9h00 to 17h30)

– Presentation of Young French Researchers’ work (Master, M Phil and PhD)

– Address by the Vice-Chancellor, Prof. A. BANERJEE, Calcutta University.

– Presentation of French research institutes in India and in France.

– Presentation of various sources of funding for young researchers.

Wednesday 19th of February 2003 – Seminar on “Identity and Territory in India”

(9h00 to 12h30)

“Spatializing Identity Through Social, Religious and Political Categories”

Chairperson: Véronique DUPONT

– DELAGE, Rémy, Ph.D., (Geographer), Beyond Territory: The Process of Geographical Identification in the Context of a South Indian Pilgrimage [PDF]

Discussant: Prof. Arun BANDOPADHYAY, History Department, Calcutta University.

– HEADLEY, Zoé E., Ph.D., (Anthropologist), Spatializing Caste Identity: The Textures of Territory Amongst the Pramallai Kallars of Tamil Nadu.

Summary of the session by the chairperson.

(14h30 to 17h30)

Chairperson: Anirudha RAY

– THANUJA, M., Ph.D., (Anthropologist), Territorial Development and Social Integration: A Case Study of the Konda Reddis of Andhra Pradesh.
Discussant: GALEY, Jean-Claude, EHESS, Paris.

– NIELSEN, Kenneth, Ph.D., (Anthropologist), The Defining Membership in the Making of a Political Identity: The Case of the Active Members of CPI(M) in Kolkata.

(Research project presented by Renaud Egreteau, PhD student in Political Sciences).

Summary of the session by the chairperson and further questions and debate.

Thursday 20th of February 2003 – Seminar on “Identity and Territory in India”

(9h00 to 11h30)

“Crossing the Border: Processes of De-Territorialized Identities”

Chair person: Paula BANERJEE

– BRUSLE, Tristan, Ph.D., (Geographer), Territorial Extension and Emerging Identity Feelings Among the Nepalese Migrants To Pithoragarh (Uttaranchal).
Discussant: DUPONT, Véronique, Demographer, France.

– Dr. SINHA-KERKHOFF, Kathinka, (Historian), Religious Identity and Territory. Hindu and Muslim People of Indian Origin’s (PoIO) Relation with India and Pakistan.
(Paper presented by Alok Deo singh, Research Assistant).

Summary of the session by the chairperson.

(11h30 to 13h30)

“Modernity and the Politics of Artistic Re-Production: Views from North and South India”

– PONNARASU, Project Fellow, (Anthropology), Aspects of Identity, Territory and Space Among Folk Media Practionners in Tamil Nadu.
Discussant: TARABOUT, Gilles, MSH, Paris.

– NERCAM, Nicolas, Professor, (History of Contemporary Art), Wall Paintings and Affirmation of Identity: A Case Study of Kala-Bhavan in Shantiniketan.
Discussant: Tapati Guha-Thakurta, Centre for Studies in Social Sciences, Kolkata.

(14h30 to 17h30)

“Mapping Ideology: Venturing Into Indian Space”

Chair person: Jean-Claude GALEY

– BODHISATTVA Kar, Ph.D., (Historian), Ideological Investments in Toponymic Practices: Assam as Heterotopia.
Discussant: Prof. Bhaskar CHAKRABARTI, History Department, University of Calcutta.

– TARABOUT, Gilles, Professor, (Anthropologist), Territory, ” Ideology ” and Anthropologists, in India.
Discussant: Paula BANERJEE, Centre for East and South East Asian Studies, University of Calcutta.

Further questions and debate animated by the chairperson.

Friday 21st of February 2003 – Workshops

Workshop 1: Questions of definitions and scale: the multiplicity of methodologies
Animated by, Jean-Claude GALEY, Anthropologist.

Workshop 2: Large-scale sampling: methodological perspectives on the issue of surveys and questionnaires
Animated by, Véronique DUPONT, Demographer.

Workshop 3: Fieldwork practices for micro-level surveys
Animated by, Gilles TARABOUT, Anthropologist.

Saturday 22nd of February 2003 – Visit of Chandernagor

An outing by boat on the Hoogly river to visit Chandernagor is organized by the AJEI.

Participants

Liste Jeunes Chercheurs

( Nom, Prénom, Discipline, Diplôme, Université)

Berthod Cyril, Histoire, Maîtrise, Paris I
Bruslé Tristan, Géographie, Doctorat, Poitiers
Callikan Shakti, Démographie, DEA, Paris V
Chapelet Pierre, Géographie, Doctorat, Rouen
Dambrière Sabine, Géographie, Maîtrise, Bordeaux III
Daurian Pierre, Géographie, Doctorat, Rouen
Delage Rémy, Géographie, Doctorat, Bordeaux III
Egreteau Renaud, Sciences Po, Doctorat, Sciences Po Paris
Gagnadre Sonali, Sciences Po, Maîtrise, Lille II
Gautier Céline, Géographie, Maîtrise, Bordeaux III
Headley Zoé, Anthropologie, Doctorat, EHESS
Hoyez Anne-Cécile, Géographie, Doctorat, Rouen
Kar Bodhisattva, Histoire, Doctorat, JNU
Lafrance Mickaël, Géographie, Maîtrise, Bordeaux III
Le Men Gauthier, Géographie, Maîtrise, Bordeaux III
Mollat Mathilde, Géographie, Maîtrise, Bordeaux III
Morrel Jean-Luc, Géographie, Doctorat, Paris 7
Oliveau Sébastien, Géographie, Doctorat, Paris I
Palayan Dorothée, Géographie, Maîtrise, Paris I
Philippe Alexandre, Géographie, Maîtrise, Rouen
Picherit David, Anthropologie, Doctorat, Paris X
Ponnarasu S., Anthropologie, Doctorat, Madras
Prévost Sandrine, Anthropologie, Doctorat, Paris X
Rosso Angéla, Ethnologie, Doctorat, EHESS
Roussary Aurélie, Géographie, Maîtrise, Paris I
Santa-Maria Julien, Géographie, Maîtrise, Bordeaux III
Satchidanand Seethanen, Economiste, Doctorat, Paris Nord
Savard Nadège, Sociologie, Maîtrise, Paris V
Thanuja M., Anthropologie, Doctorat, Madras
Trouillet Pierre-Yves, Géographie, Maîtrise, Bordeaux III
Varrel Aurélie, Géographie, Doctorat MSHS, Poitiers
Voix Raphaël, Anthropologie, Doctorat, Paris X

Liste Chercheurs

(Nom, Prénom, Discipline, Université)

Bandopadhyay Arun, Histoire, University of Calcutta
Banerjee Paula, Histoire, University of Calcutta
Bonan Jean-Claude, Anthropologie, IFP
Chakrabarthy Bhaskar, Histoire, University of Calcutta
Chatterjee Basudeb, Histoire, University of Calcutta
Deo Singh Alok, Histoire, Ranchi
Dupont Véronique, Démographie, IRD
Galey Jean-Claude, Anthropologie, MSH
Gosh Madhusri, Institute of Development Studies (Kolkata)
Guha-Thakurta Tapati, Sociologie, CSSS (Kolkata)
Kumar Das Samir, Sciences Polit., University of Calcutta
Mayer Jean-François, Histoire, Univ. de Fribourg
Nercam Nicolas, Histoire de l’art, Université de Bordeaux III
Sinha-Kerkhoff Kathinka, Histoire, Asian Development Research Institute
Suranjan Das, Histoire, University of Calcutta
Tarabout Gilles, Anthropologie, EHESS
Vasudevan Hari, Histoire, University of Calcutta