Category Archives: Current

Séminaire Villes et Inégalités

10h00-13h00, Campus Paris-Jourdan, salle 8 

Organisateurs : Bruno Cousin, Camila Giorgetti, Michel Kokoreff, Jules Naudet, Serge Paugam

Présentation

Ce séminaire portera sur la dynamique des liens entre villes et inégalités sociales, en l’abordant à travers la comparaison internationale. Il s’agira d’interroger la manière dont les bouleversements structurels et urbains qui sont à l’œuvre dans les métropoles participent (ou non) à une recomposition des inégalités sociales. Quelles formes prennent dans les métropoles les processus de polarisation sociale, de ségrégation, de disqualification spatiale, de marginalisation urbaine, de ghettoïsation « par le haut » et « par le bas »? Quels sont leurs effets spécifiques ? Comment les comparer d’une ville à l’autre ? Alors que s’impose souvent dans les représentations courantes, et même parfois dans la littérature spécialisée, la figure d’un monde urbain globalisé et indifférencié, quelles particularités et quelles déclinaisons de processus communs peut-on observer dans les grandes villes mondiales ? Si l’on considère que la double transformation des villes et des inégalités sociales n’est pas un pur produit passif de déterminations extérieures, anonymes, impersonnelles, quels sont donc les instruments, les politiques publiques, les acteurs qui introduisent de la régulation, fabriquent de la norme, et en fin de compte produisent des villes inégales ?

Afin de traiter ces questions, on s’intéressera à l’ensemble de la mosaïque urbaine, des quartiers les plus riches aux plus pauvres, en passant par les quartiers « moyens-mélangés ». On s’appuiera sur la présentation de grandes enquêtes, de comparaisons internationales et de monographies récentes ou en cours dans des métropoles aussi diverses que Delhi, Mumbai, Rio, São Paulo, Paris, Londres ou Milan.

Programme

1ère séance – 18 mars 2013 : introduction générale par les organisateurs

2ème séance – 8 avril 2013 : Mesurer la ségrégation, objectiver les inégalités

> Edmond Préteceille (DR CNRS, Sciences Po-OSC) – « Ségrégations et inégalités urbaines : comparaisons entre Paris, Rio et São Paulo »

> Olivier Telle (Post-doc Institut Pasteur) et Bertrand Lefebvre (Post-doc, U. de Rouen-IDEES) – « Mesurer la ségrégation dans une ville du sud : l’exemple de Delhi »

> Agnès Deboulet (PU U. de Paris 8, LAVUE-CRH) – « Sens et production des inégalités dans les villes mondiales “partielles” »

3ème séance – 15 avril 2013 : Dynamiques urbaines, le cas des beaux quartiers

> Bruno Cousin (MCF U. de Lille 1, CLERSÉ) – « Usages de la comparaison dans l’analyse de la ségrégation résidentielle des classes supérieures »

> Sophie Chevalier (MCF U. de Franche-Comté) et Emmanuelle Lallement (MCF U. Paris 4 Sorbonne, CELSA) – « Ce que les résidences secondaires font à Paris »

4ème séance – 22 avril 2013 : Dynamiques urbaines, le cas des espaces populaires

> Serge Paugam (DR CNRS et DE EHESS, CMH-ERIS) – « Dissension normative et délitement des liens sociaux dans les quartiers ségrégués : l’exemple de la banlieue parisienne »

> Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky (PU INALCO, CEIAS)– « Dharavi, des marges au centre de Mumbai, du méga-bidonville au paradigme urbain : nouveaux liens sociaux et nouvelles inégalités »

5ème séance – 13 mai 2013 : Attachement au quartier et lien social

> Camila Giorgetti (CR contractuelle, CMH-ERIS) – « La pauvreté économique et la pauvreté relationnelle se cumulent-elles dans les quartiers populaires de São Paulo ? »

> Clément Rivière (Doctorant OSC-Sciences Po, ATER U. de Rouen) – « Encadrement parental des pratiques urbaines des enfants à Paris et à Milan et définition sociologique du quartier »

6ème séance – 20 mai 2013 : Effets sociaux des politiques urbaines

> Anne Lambert (AGPR ENS Paris, CMH-ETT) – « Les politiques de soutien à la propriété et leurs effets sociaux sur les territoires péri-urbains : une analyse du cas français »

> Renaud Epstein (MCF U. de Nantes, DCS) – « Evaluer les effets sociaux des politiques de regénération des quartiers pauvres : comparaison France / Grande Bretagne »

7ème séance – 27 mai 2013

> B. Cousin, C. Giorgetti, J. Naudet (CR MAE, CSH New Delhi) et S. Paugam« Représentations de la pauvreté par les classes supérieures des beaux quartiers de Paris, São Paulo et Delhi »

8ème séance – 3 juin 2013 : conclusion générale

 

Pour contacter les organisateurs :

bruno.cousin@univ-lille1.fr

camilagiorgetti@citessocietes.fr

michel.kokoreff@univ-paris8.fr

julesnaudet@hotmail.com

paugam@ehess.fr

Prix AMADES Thèse en sciences sociales de la santé

L’association Anthropologie médicale appliquée au développement et à la santé (AMADES) récompense, par un prix d’un montant de 1000 euros, une thèse de sciences sociales de la santé (anthropologie, histoire, sociologie) en langue française.

Outre des critères universitaires classiques concernant la qualité scientifique et rédactionnelle du travail, le jury du Prix de thèse AMADES est particulièrement attentif à des travaux permettant d’établir un dialogue entre les sciences sociales et les sciences de la vie, décrivant la complexité des pratiques de santé au Nord comme au Sud, pouvant aider à progresser dans la connaissance et la résolution des questions liant la santé et le changement social, et reposant sur des analyses empiriquement documentées.

Les thèses doivent avoir été soutenues pendant l’année civile 2012.

Date limite du dépôt des candidatures : 30 avril 2013.

 Appel à participation pour le Prix de thèse AMADES 2013 [PDF]

 

Curiosité et géographie en Orient et en Occident

29-30/03/2013, Paris

Ce colloque est consacré à un moment historique où une culture de curiosité mutuelle se met en place entre l’Europe et l’Asie, sous l’impulsion des grands voyages qui multiplient les opportunités d’échanges de biens et de savoirs, et celle des missionnaires chrétiens en Asie, facteurs décisifs dans les échanges entre Est et Ouest. Nous nous intéresserons aux manifestations matérielles et intellectuelles de ce phénomène, à travers les collections, les traductions, les récits de voyage, les catalogues de merveilles lointaines, etc., avant que la curiosité n’en vienne à prendre une connotation péjorative en Occident (avec la montée de l’encyclopédisme au XVIIIe siècle, l’institutionnalisation progressive de l’orientalisme et une normalisation des goûts qui valorise le « connaisseur » plutôt que le « curieux »), et que l’hostilité et le rejet vis-à-vis de l’occidental ne la remplacent dans la plupart des pays d’Asie.

Colloque international organisé par le LARCA (EA 4214, Université de Paris 7), le CRCAO (UMR 8155, Université de Paris 7) et Epistémè (PRISMES, EA 4398, Université de Paris 3)

– See more at: http://calenda.org/240398

LSE post doc poverty in India

Programme of Research on Inequality and Poverty in India

Fixed term for up to three years and to ideally commence in October 2013

Salary is not less than £32,469 pa inclusive (pro rata if part time)

The LSE Anthropology Department is pleased to invite applications to the above posts to be funded by the ESRC and the EU ERC.

The positions offer an exciting opportunity to join an international research team working on inequality and poverty led by Dr Alpa Shah in collaboration with Dr Jens Lerche (SOAS), Dr Clarinda Still (Oxford), Professor Jonathan Parry (LSE) and Professor Barbara Harriss-White (Oxford).

Successful candidates will benefit from the engagement with a number of international experts as well as a number of in-house experts such as Mukulika Banerjee, Laura Bear, Stuart Corbridge and Deborah James. The aim is to develop perspectives of political economy within the discipline of anthropology by ethnographically investigating the persistence of poverty amongst adivasis and dalits in the belly of the Indian economic boom. Over the course of the Fellowship, Fellows are expected to finalise their prior work for publication, participate in a research training and writing programme based at the LSE, spend at least 12 months undertaking a substantive piece of new-field research, develop a new monograph, as well as work on a series of collaborative articles with members of the team, and contribute to an impact plan. While some aspects of the research will be developed collaboratively and conducted across the field sites of each Fellow, it is fully expected that Fellows will develop their own independent research trajectories within the frame of the overall research programme. Before taking up post, candidates must have submitted a PhD in Social Anthropology or a related discipline which has required them to undertake extensive long-term ethnographic field research in India. They should be able to work well in a team. The other criteria that will be used when shortlisting for this post can be found on the person specification which is attached to this vacancy on the LSE’s online recruitment system.

Further information about the Department and its related centres/programmes can be found at http://www2.lse.ac.uk/anthropology/home.aspx

To apply for this post please go to www.lse.ac.uk/JobsatLSE and click on ‘Vacancies’ .

Applications should be received by Friday 29 March 2013.

Lien vers l’annonce

Inter-Asian Connections (2013)

Conference on Inter-Asian Connections IV: Istanbul (October 2-5, 2013)

Presentation

Co-organized and co-sponsored by the Social Science Research Council, Yale University, the National University of Singapore (NUS), the Hong Kong Institute for the Humanities and Social Sciences (HKIHSS) at the University of Hong Kong, Göttingen University and Koç University – collectively the “Conference Organizing Committee.”

The Inter-Asian Connections Conference Organizing Committee is pleased to announce an open call for individual research paper submissions from researchers in any world region, to participate in a 4-day thematic workshop at an international conference, Inter-Asian Connections IV: Istanbul.

To be held in Istanbul and hosted by Koç University, the conference will host seven concurrent workshops led by two or three directors and showcasing innovative research from across the social sciences and related disciplines. Workshops will focus on themes of particular relevance to Asia, reconceptualized as a dynamic and interconnected historical, geographical, and cultural formation stretching from the Middle East through Eurasia and South Asia, to East Asia. Six workshops were chosen competitively from among 43 applications while one was organized by the host institution. We are now accepting applications for all seven workshops.

The conference structure and schedule have been designed to enable intensive ‘working group’ interactions on a specific research theme, as well as broader interactions on topics of mutual interest and concern. Accordingly, there will be a public keynote and plenary sessions in addition to closed workshop sessions. The concluding day of the conference will bring all the conference participants together for the public presentation and exchange of research agendas that have emerged over the course of the conference deliberations.

Individual paper submissions are invited from junior and senior scholars, whether graduate students or faculty, or researchers in NGOs or other research organizations, for the following six workshops.

Application process

In order to apply, applicants must submit: (a) on-line application, (b) a 500-word abstract of research paper to be presented at the workshop, (c) a short statement (200-300 words) explaining how the paper fits the theme of the workshop, and (d) 1-2 page C.V. (academic qualifications and employment history; list of publications).

  • Participants will be selected by workshop directors in consultation with the Conference Organizing Committee.
  • Selection decisions will be announced in March 2013. Selected participants must confirm their decision to participate within 10 days of receiving the selection notification.

Access the application form : http://www.ssrc.org/pages/inter-asia-conference-iv-registration/

Deadline: Monday, February 11, 2013

Prix d’Histoire sociale 2013

Fondation Mattei Dogan – Fondation Maison des Sciences de l’Homme

Le prix d’histoire sociale est attribué à une thèse de doctorat de haut niveau traitant d’un sujet d’histoire sociale, dans le sens le plus large du terme, du XIXe au XXIe siècle, et portant sur la France ou l’étranger.

Prix attribué à une thèse de doctorat de haut niveau traitant d’un sujet d’histoire sociale, dans le sens le plus large du terme, du XIXe au XXIe siècle, et portant sur la France ou l’étranger.

Modalités d’attribution

Le prix récompense une thèse de doctorat soutenue dans un établissement d’enseignement supérieur français (seul ou en cotutelle) durant les deux années précédant l’année d’attribution.

Pour l’édition 2013, la thèse devra avoir été soutenue entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2012.

Le montant du prix est de 2000 euros.

Conditions de candidature

Date-limite de dépôt des dossiers : 17 mars 2013.

Constitution du dossier (Les dossiers doivent être impérativement soumis par voie électronique et postale)

  1. Voie postale et électronique
  • un résumé de la thèse
  • le rapport du jury de thèse
  • le curriculum vitae du candidat
  • un exemplaire de la thèse papier et cd (pdf)
  1. Voie postale 

Les dossiers doivent être arrivés le 17 mars 2013 dernier délai, à l’adresse suivante :

Fondation Maison des Sciences de l’Homme

Prix d’Histoire Sociale

Cécile d’Albis, bureau 328

190, avenue de France

75013  Paris, France

Et par email à : cecile.dalbis@msh-paris.fr

Lien

http://calenda.org/236570

5ème édition du concours de thèses en histoire

Les Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques lancent, à partir du 15 janvier 2013, la cinquième édition du concours de thèses ouvert aux jeunes docteurs en histoire. Le concours vise à publier des travaux inédits dans les domaines de l’histoire.

Règlement du concours

Sur la base d’une courte présentation de leur thèse et d’un projet de remaniement, les candidats devront montrer leur aptitude à dégager clairement la nouveauté et la richesse du contenu scientifique de leur travail.

Les membres du jury seront particulièrement attentifs aux thèses qui abordent des thèmes en débat dans la communauté scientifique, apportent un regard neuf sur les sujets traités et participent aux grandes controverses historiographiques susceptibles de concerner un large public.

Ils seront également sensibles à la qualité rédactionnelle des travaux, sans laquelle il ne sera pas possible d’élargir le champ des lecteurs. En demandant aux lauréats un effort systématique de réécriture pour passer d’une thèse à un livre, il souhaite toucher un public ne se limitant pas au seul cercle des spécialistes.

Objet du concours

Les lauréats du concours sont récompensés par la publication de leur thèse aux Éditions du CTHS dans la collection CTHS Histoire après remaniement (dans un délai qui leur sera indiqué après l’annonce des résultats) conformément aux normes de la collection.

Conditions de participation

Le concours de thèses du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) est ouvert aux docteurs ayant soutenu une thèse d’histoire (y compris d’histoire des sciences et des techniques) rédigée en français entre le 31 octobre 2011 et le 31 décembre 2012 et ayant obtenu la mention très honorable avec félicitations du jury (sauf si l’université de rattachement a renoncé à décerner des mentions). Les thèses d’habilitation à diriger des recherches et les thèses de l’École nationale des chartes ne seront pas retenues.

Lien

http://calenda.org/235470

Observer les mobilités étudiantes Sud-Sud

Appel à contribution

Cahiers de la recherche sur l’éducation et les savoirs n°13

Ce numéro thématique veut approfondir la question des transformations de l’enseignement supérieur et des mobilités étudiantes dans un nouveau contexte mondialisé et compétitif. Il porte sur l’ensemble des mobilités étudiantes Sud-Sud, de façon à introduire une dimension comparative intéressante en regard des évolutions en cours à l’échelle internationale. Il s’efforce de mettre en lumière un débat scientifique « du Sud » et « au Sud » autour du questionnement suivant : doit-on considérer que les pays du Sud restent dans un positionnement dépendantiste par rapport à la pression idéologique et économique internationale des pays du Nord ? Sont-ils en mesure de détourner à leur profit une part du marché universitaire des pays industrialisés du Nord ? Assistons-nous à la formation d’un transfert de savoirs Sud-Sud sur le modèle de transfert Nord / Sud ? Ou encore : les pays du Sud mettent-ils en place leur propre modèle d’internationalisation du savoir ?

Pour en savoir plus :

http://calenda.org/236197

Festival du Film d’Asie du Sud transgressif (FFAST) 2013

Informations pratiques

Auditorium du Pôle des Langues et Civilisations – 65 rue des Grands Moulins, Paris, France (75013)

mercredi 16 janvier 2013

Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif

Présentation

Dans le cadre de la première édition du Festival du dilm d’Asie du Sud transgressif (FFAST), l’équipe du Festival propose le mercredi 16 janvier 2013 à l’Inalco, une journée de conférences en compagnie d’universitaires européens et sud-asiatiques. Au programme, table-rondes, conférences et projections pour discuter des grands défis contemporains des arts visuels du sous-continent indien face à l’hégémonie de l’industrie de Mumbai. Du cinéma populaire, à la vidéo expérimentale, en passant par le film indépendant, une étude esthétique et anthropologique soulignera leurs différences : comment est-ce que ces différents cinémas filment la sexualité ? Quels sont les codes, artistiques, économiques, symboliques, de Bollywood ? Quelles sont les conditions de financement et de diffusion ? Quelle place pour le film d’art et la vidéo expérimentale dans ce marché en Asie du Sud et en Europe ? Face à une scène cinématographique en pleine mutation, cette journée de rencontres adressera directement les enjeux et défis pour les réalisateurs, producteurs, curateurs et institutionnels.

Programme de la journée

09h-00 – 09h20 : Accueil des participants

09h20 – 09h30 : Présentation de la journée par Hélène KessousNémésis Srour

09h30 – 09h50 : Session 1 “Cinémas en Asie du Sud : Une région qui vit pour le cinéma ?”

Introduction par Stéphanie Tawa Lama-Rewal (CEIAS/EHESS)

09h50 – 10h50 Session 2 Table ronde “Bollywood”

Thème : Comment Bollywood concentre l’imaginaire de l’Inde?

Invités: Monique Dagnaud (CNRS) et Kristian Feigelson (IRCAV/ Paris3)

10h50 – 11h00 : Pause café

11h00 – 12h00 : Session 3 Table ronde “Filmer la sexualité en Inde”

Thème : comment les différents médias (vidéo, cinéma indépendants et Bollywood), représentent-ils la sexualité en Inde ?

Invités: Mickaël Robert-Gonçalves (Doctorant Paris 3) sur la vidéo de Tejal Shah, There is a spider living between us (2008) et Caroline Trech : comparaison entre I Am (Onir, 2010) et Dostana (Tarun Mansukhani, 2008).

12h00 – 13h00 : Pause déjeuner

13h00 – 14h30 : Session 4 Table ronde “Art vidéo”

Thème : L’art vidéo a-t-il sa place en Asie du Sud ou doit-il se cantonner à l’export?

Président de séance: Agnès Devictor

Invités :

  • Silke Schmickl, directrice de Lowave (Plateforme curatoriale et label de DVD indépendant)
  • Agilane Pajaniradja, directeur d’Aanna Films (distribution de films indiens en France)

14h30 – 16h00 : Session 4 Table ronde « Censure, production et diffusion des films indépendants en Asie du Sud »

  • Président de séance: Good fortune production
  • Diffusion de Chai Pani Etc. (Manu Rewal, 2004)

16h00 – 16h10 : Pause café

16h10 – 17h00 : discussion avec Onir (réalisateur indépendant), Manu Rewal, Aatish Basanta (réalisateur, producteur en France)